Initiatives en faveur des habitants francophones et étrangers de la périphérie bruxelloise

Un outil précieux pour les citoyens de la périphérie bruxelloise…

Comme le recommande le Conseil de l’Europe, par  référence à la convention-cadre sur la protection des minorités nationales, il est normal qu’un citoyen puisse s’exprimer dans sa langue dans les relations avec les services publics, d’autant plus quand il s’agit d’une des langues nationales

Or, en la matière, les citoyens francophones ou étrangers qui vivent en périphérie bruxelloise sont confrontés à une situation vexatoire et discriminante, leurs droits linguistiques fondamentaux ne sont pas respectés par les autorités flamandes.

Woluwe-Saint-Lambert est solidaire de ces populations de la périphérie bruxelloise.

Elle inscrit son action de soutien à ses populations dans le respect des principes de  protection des minorités nationales, tels qu'ils sont garantis par plusieurs conventions internationales.

Dans le même esprit, Woluwe-Saint-Lambert veille à respecter scrupuleusement les droits des citoyens d'expression néerlandaise qui représentent 5% à 10% de sa population.

Agenda