Mobilité

La mobilité bruxelloise en direct

Avant de vous mettre en  route, consultez en temps réel le portail de Bruxelles mobilité, il vous permettra d'optimaliser vos déplacements.

voyez ici

Et si vous osiez l'autopartage?

La mobilité bruxelloise est l'un des gros enjeux des prochaines années. Il devient grand temps d'imaginer d'autres solutions aux problèmes de parking et d' engorgement bruxellois. Nous commencerons donc par vous souffler une idée: celle de l'auto-partage ou voiture partagée. La plateforme  www.cozycar.be

a été créée conjointement par Taxistop et Autodelen et permet aux propriétaires de voiture de la partager avec d'autres qui n'en ont pas moyennant une contribution financière. Le tout dans un cadre sécurisé, assuré et contrôlé. Une solution créative, originale, économique , écologique mais surtout conviviale... pour bien partager la route.

Optimalisation du réseau ferroviaire vers et dans Bruxelles
Et meilleure mobilité douce avec votre vélo et vos jambes

Il sera bientôt tout  fait possible de vous déplacer en toute sécurité à vélo sur la petite ceinture. De 2017 à 2020  y seront aménagés 12 km de voies cyclistes sécurisées. Voyez ici l'état d'avancement des travaux qui feront aussi la part belle aux piétons

www.petite-ceinture.brussels

Les plans de mobilité pour entreprises commencent à porter leurs fruits.

Bruxelles environnement publie, fin 2016,  les améliorations survenues dans les entreprises bruxelloises de plus de 100 personnes, encouragées par le politique à mettre en vigueur des plans de déplacements  dissuadant leur personnel d'utiliser leur véhicule pour se rendre au travail. La situation est encourageante, d' avantage de travailleurs ont délaissé leur auto  ( 9,4%)  sur les  8 dernières années en faveur du train ou d'autres transports en commun voire de leur vélo ou de leurs jambes.

Bruxelles Environnement s'attaque aussi, début 17, aux abonnés des parkings publics en commençant à refuser de renouveler sans conditions les permis d'exploitation des parkings fréquentés par les navetteurs, au grand dam de la Fédération belge du Stationnement qui pense que cela ne fera que renforcer le désintérêt des entreprises pour Bruxelles, " déjà rebutées par les problèmes de mobilité".

Pour rappel, la région de Bruxelles-Capitale, dans son plan de mobilité " IRIS " voyez ici , s'est fixée d'arriver en 2018 à réduire de 20% le nombre de KM  parcourus par les voitures dans Bruxelles.

Voyez l'infographie publiée par Le Soir.
Des travaux Boulevard de la Woluwe vraiment très longs

L'agence des routes flamandes annonce un - fâcheux - contretemps de plusieurs mois en février 2016 suite à la menace d'effondrement de certains égoûts dans le réaménagement du carrefour du Bd de la Woluwe et de la chaussée de Louvain. Les travaux  seront donc retardés d'autant, le temps de poser un diagnostic précis sur les canalisations en cause. La fin - initiale - des travaux était prévue pour  septembre 2017 mais les retards accumulés laissent seulement  entrevoir la réception de la première phase vers Diegem et Vilvorde à cette date. On attaquera ensuite la chaussée direction Woluwé - Saint - Lambert. Ce qui est en tout cas certain et acquis; il nous faudra encore beaucoup de patience...

Voyez ici une animation réalisée par wegenverkeer quant au réaménagement du ring autour de Bruxelles

Pas de communauté urbaine sans transports en commun coordonnés

La création de la communauté métropolitaine bruxelloise en 2012 a d’ailleurs pour but, dans un premier temps et pour mission essentielle, d’améliorer et de coordonner la mobilité et les transports à travers la zone.

Actuellement, 4 réseaux se partagent la desserte de Bruxelles et de sa banlieue soient les réseaux de la STIB, les TEC, la SNCB et de Lijn.Alors qu'auparavant, chaque  réseau vendait ses propres titres de transport,

Depuis le 21 avril 2015, la carte MOBIB est devenue interopérable.

Cela signifie que les titres à la prestation - 1, 5 , 10 voyages, Aller-retour, ...* - sont disponibles sur la carte MOBIB et peuvent être utilisés auprès de tous les opérateurs de transport à Bruxelles (STIB, Tec, De Lijn et SNCB).

Les titres à la prestation ( 1 voyage, 10 voyages, Aller-retour...) chargés sur une carte MOBIB et MOBIB Basic permettent de se déplacer sur tous les réseaux des transports en commun à Bruxelles, que ce soit avec la STIB, De Lijn, TEC ou la SNCB. Cette zone est appelée zone JUMP.

Pour voyager dans la zone Airport avec une carte MOBIB et MOBIB Basic, seuls les titres 24h-48h-72h et les titres Airport Line sont valables.

Pour voyager avec les différents opérateurs, il vous suffit de valider votre titre de transport en fonction des règles en vigueur chez les différents opérateurs. En dehors de cette zone, vous devez vous procurer un autre titre de transport, auprès de l'opérateur adéquat.

En cas de doute sur la frontière de la zone bruxelloise, appelez le  070 23 2000 ou cliquez sur http://www.stib-mivb.be/mobib.html

Ce format unique ne règle pas tout pour autant.

 La gratuité sur tout le réseau MOBIB-De LIJN  pour les plus de 65 ans est abrogée pour cause de difficultés budgétaires. Mais  les usagers à bas revenus et les seniors  peuvent encore souscrire un abonnement annuel au prix de 50 €, ce qui ne devient rentable que pour une utilisation des bus et trams  supérieure à 17 voyages par an.

La communauté flamande se veut très volontariste et annonce, par ailleurs, le déploiement de nouvelles lignes de transport au Nord de Bruxelles avec, à l’horizon 2020 :

  • Un « ringtram » reliant Jette à l’aéroport de Zaventem en passant par le Heyzel
  • Un « sneltram » reliant Willebroek à Bruxelles afin de décharger l’ A.12
  • Un « luchthaventram » acheminant les passagers depuis le centre de Bruxelles jusqu’à l’aérogare

Et une augmentation très forte des fréquences des trains reliant la Flandre à Bruxelles (soit , par exemple, un train pour Louvain 4 fois par heure) .

Sans oublier la création pour 2025 de 15 nouvelles très longues voies cyclables rapides.

Au niveau du Ring et dans sa portion de Zaventem soit sur le tronçon entre la A12 et l’E19, la Région flamande se propose, de façon unilatérale et sans concertation avec la région bruxelloise, un élargissement ayant pour but de démultiplier les voies afin d’offrir ainsi un meilleur drainage à ses zonings périphériques. Voyez, si vous ne l' avez visionné plus avant,  ici une animation réalisée par wegenverkeer quant au réaménagement du ring autour de Bruxelles

Les autorités bruxelloises contrattaquent en demandant une concertation efficace qui tienne compte des facteurs environnementaux, cohérents avec la circulation intra bruxelloise et la promotion des transports en commun, toutes réalités niées par l’initiative flamande.

Quand la pollution l' emporte...

La région bruxelloise connait chaque hiver des pics de pollution( de novembre à mars) et un site vous renseigne désormais sur les mesures ( préventives) à prendre. Il s'agit de www.picsdepollution.be

De plus, toute entreprise de plus de 100 personnes est tenue de désigner une personne responsable du plan d'actions en cas de pollution. Celle -ci agitera trois drapeaux d'alerte:

  • Le drapeau jaune (possible 2 à 3 fois par an. Dans ce cas, la vitesse des voitures est limitée à 9OKM/H sur le ring et certaines autoroutes, 50 KM/H dans Bruxelles. Contrôles renforcés de la vitesse par la police
  • Le drapeau orange (n' arrive qu' une fois tous les 2 à 3 ans). Précautions identiques au drapeau  jaune + système des plaques " alternées" dans  la région bruxelloise, STIB gratuite, poids lourds de plus de 3,5 T interdits et obligation pour les bâtiments du secteur tertiaire de plafonner leur température à 20°
  • Le drapeau rouge ( rarissime)

Mesure supplémentaire : tout véhicule est interdit à la circulation sauf transports prioritaires et publics.

Quelques sites à consulter